Photo Credit: DiasporaEngager, the World's #1 International Diaspora Engagement Social Media Network Platform (www.DiasporaEngager.com), by Courtesy of Dr. Roland Holou. © All rights reserved.
Photo Credit: DiasporaEngager, the World's #1 International Diaspora Engagement Social Media Network Platform (www.DiasporaEngager.com), by Courtesy of Dr. Roland Holou. © All rights reserved.

Humanité & Inclusion (HI) recherche un Chef de projet réadaptation pour sa mission au Tchad. La prise de poste est pour début juillet pour une durée de 9 mois.

L’enjeu majeur du poste de Chef de Projet Réadaptation (basé à N’Djamena) est de mettre en œuvre la composante de Réadaptation du projet INCLUJIPH à N’Djamena et dans les régions du Lac et du Logone Occidental (Moundou), en assurer la qualité, le monitoring, et l’adaptation continue des pratiques en fonction de l’analyse du contexte.

Le projet cible en priorité les jeunes, les femmes et les personnes les plus vulnérables, dont les personnes handicapées. La composante réadaptation vise: (i) le renforcement organisationnel et technique des services de réadaptation fonctionnelle, dont les organisations locales CARK et MNDP, à travers la mise en place d’une démarche qualité et l’amélioration du système d’information sanitaire ; (ii) le renforcement de la collaboration et du système de référencement entre les acteurs de la réadaptation et de la santé pour améliorer la prise en charge transversale des personnes handicapées et (iii) l’amélioration de la prise en compte et reconnaissance du domaine de la réadaptation au sein du Ministère de la Santé et de la Direction du Système d’Information Sanitaire (DSIS).

Le Chef de Projet Réadaptation (CdP Réad) est responsable de l’atteinte des objectifs quantitatifs et qualitatifs définis dans les documents de projet, de la pertinence et de la flexibilité du projet dans le respect des règles bailleurs, du management de ses équipes, de la production de rapports de qualité, du suivi budgétaire et de la coordination avec la logistique pour anticiper et répondre aux besoins logistiques. Le CdP doit être force d’analyse et de proposition pour l’amélioration continuelle de la qualité et le développement des interventions de réadaptation de HI au Tchad et faire accroître la prise en compte du secteur au niveau du ministère de la santé publique et auprès des autres partenaires techniques et financiers.

Source: Handicap International – Humanity & Inclusion. The content of this article does not necessarily reflect the views or opinion of Global Diaspora News (www.GlobalDiasporaNews.com).