Photo credit: DiasporaEngager (www.DiasporaEngager.com).

Le rideau est tombé, dimanche soir, sur la troisième édition du Festival des sports urbains de Casablanca, qui s’est déroulé au complexe Al Amal. Cet événement, organisé par Casablanca Events & Animation en partenariat avec la Fédération Royale marocaine des sports urbains (FRMSU), avait pour objectif de faire découvrir les sports urbains en offrant aux jeunes un espace pour pratiquer leur loisir dans les meilleures conditions. A cette occasion, les participants venus de différentes régions du Royaume, ainsi que de l’étranger se sont affrontés dans plusieurs disciplines, à savoir le freestyle ball, le free running, la trottinette, le skateboard et les rollers. En skateboard, la première place est revenue à Jamal Farouk Mohamed, devant Berouayel Amine et Mehdi Mercier. En freestyle ball, Ahmed El Ouali a remporté la première place, suivi de Amine Lamghari, Fouad Ezzahi et El Habib Bouya en 4è place. Saad Dada s’est classé premier en free running, suivi de Yassine Benissa (2è) et de Brahim Ait Said (3è). En rollers, Chahib Kawkab a occupé la première marche du podium, talonné de SalahEl Feryoun (2è) et de Mohamed Louardi à la troisième marche. Dans des déclarations à la MAP, les participants ont exprimé leur satisfaction quant aux conditions dans lesquelles se sont déroulées ces compétitions, exprimant le souhait que de telles compétitions soient organisées à travers le Royaume, d’autant plus que les sports urbains connaissent un grand développement au Maroc et suscitent de plus en plus l’engouement des jeunes. A cet égard, Mehdi Ben Daoued, venu de Bordeaux pour participer à cet événement, a salué le niveau des champions marocains dans les différentes disciplines du sport urbain. Le participant Taha Al Idrissi a, de son côté, souligné que la concurrence a été rude dans les différentes disciplines, ajoutant que de telles compétitions sont susceptibles de développer les capacités des jeunes et de leur ouvrir de nouveaux horizons à l’international. Pour sa part, le membre de la FRMSU, Ali Aouatef Ben Said, a indiqué que l’organisation du festival des sports urbains de Casablanca, qui s’est déroulée dans le strict respect des mesures de lutte contre le coronavirus, intervient dans le cadre de la mise en œuvre du programme annuel de l’instance fédérale. Et d’ajouter que la fédération qui regroupe sous sa bannière plus de 30 associations ambitionne, à travers ce genre d’événements, de développer les talents des jeunes champions marocains en vue de les préparer aux grands rendez-vous internationaux, notamment les Jeux olympiques 2024 prévus à Paris. Un appel à candidatures ciblant les jeunes de 14 ans et plus a été lancé du 3 au 12 novembre courant sur les réseaux sociaux pour participer à ce festival. Plus de 200 candidats ont envoyé une vidéo de 60 secondes montrant leurs meilleures performances dans les différentes disciplines. Le jury, constitué de membres de la FRMSU, de différentes associations et de champions marocains, a retenu 137 jeunes pour participer aux épreuves finales.

Source of original article: Libération (www.libe.ma).
The content of this article does not necessarily reflect the views or opinion of Global Diaspora News (www.GlobalDiasporaNews.com).

To submit your press release: (https://www.GlobalDiasporaNews.com/pr).

To advertise on Global Diaspora News: (www.GlobalDiasporaNews.com/ads).

Sign up to Global Diaspora News newsletter (https://www.GlobalDiasporaNews.com/newsletter/) to start receiving updates and opportunities directly in your email inbox for free.