Photo Credit: Global Diaspora News (www.GlobalDiasporaNews.com).

L’ambiance est inhabituelle dans les rues et les boulevards de la ville de Fès, qui semble, ces jours-ci, presque déserte. Et pour cause: l’état d’urgence sanitaire décrété, depuis vendredi dernier, par le ministère de l’Intérieur afin d’enrayer la propagation de la pandémie du coronavirus, et qui a été accueilli par la population locale avec spontanéité, responsabilité et conscience.
A l’exception des quelques rares personnes autorisées à circuler ou à se rendre à leurs lieux de travail, petits et grands, hommes et femmes se conforment en leur écrasante majorité scrupuleusement aux mesures mises en place, tout en restant chez eux.
Fermés aussi au grand public, les parcs, les espaces verts et les jardins sont pour l’heure en berne. Le boulevard Allal Ben Abdellah, haut lieu de promenade, est presque vide et offre un spectacle inhabituel et le parc public ”Amérique Latine”, espace de prédilection pour la prise des selfies pour les jeunes et les moins jeunes, est totalement désert. Quant au boulevard Mohammed V, artère commerçante de la ville qui grouille de monde de jour comme de nuit, il est, lui aussi, très peu fréquenté.
Si les taxis, qui cherchent habituellement des clients au niveau des divers espaces de la ville, se déplacent presque à vide, les agents de police et les agents d’autorité, ainsi que les acteurs de la société civile, quant à eux, investissent continuellement et inlassablement les rues et les boulevards de la ville pour assurer des opérations de contrôle de circulation des citoyens et multiplier les actions de sensibilisation et de prévention.
“Il est nécessaire de respecter les consignes de la distanciation sociale aussi bien dans les échoppes et les commerces qu’à la pharmacie pour mieux se prévenir et préserver la santé publique”, a indiqué à la MAP Kamal Bouchlata, habitant de la ville de Fès. Rendant un vibrant hommage aux médecins, infirmiers, agents de police et autorités locales pour leur mobilisation et leur engagement dans la lutte contre la pandémie du coronavirus, M. Bouchlata a souligné que la majorité de la population s’est montrée très compréhensive et a interagi positivement avec les mesures de confinement.
De son côté, Leila Mernissi, militante associative, a salué le rôle de la société civile, dans ce cadre, en mettant l’accent sur les actions de sensibilisation initiées en coordination avec les autorités locales. Elle a tenu également à rendre hommage au personnel du ministère de la Santé, particulièrement le corps médical et infirmier, pour les sacrifices consentis en faveur des citoyens en cette conjoncture difficile.
La ville de Fès est presque déserte, ce qui prouve que les campagnes de sensibilisation ont donné leurs fruits, a-t-elle fait remarquer, invitant les habitants à rester chez eux.
Boujamaâ Bensaid, artisan de la ville, a exhorté, de son côté, la population locale à respecter les diverses mesures émises par les autorités marocaines pour se prémunir contre cette crise sanitaire, relevant que la protection de la santé publique est l’affaire de tous. Conscients de la gravité de la situation et de la dangerosité de la pandémie, les habitants se sont montrés compréhensifs quant aux mesures prises par les autorités compétentes et ce, dans l’espoir de combattre d’urgence la propagation de ce virus à impact dévastateur à l’échelle planétaire.
La population de la cité Idrisside, à l’instar des autres régions du Royaume, continue à se mobiliser massivement avec responsabilité et conscience dans le respect des règles d’hygiène et des mesures sanitaires, tout en contribuant à des initiatives louables et proactives destinées à contrecarrer la propagation du Covid-19 avec un seul mot d’ordre “restez chez vous”.

Source of original article: Libération (www.libe.ma).
The content of this article does not necessarily reflect the views or opinion of Global Diaspora News (www.GlobalDiasporaNews.com).

To submit your press release: (https://www.GlobalDiasporaNews.com/pr).

To advertise on Global Diaspora News: (www.GlobalDiasporaNews.com/ads).

Sign up to Global Diaspora News newsletter (https://www.GlobalDiasporaNews.com/newsletter/) to start receiving updates and opportunities directly in your email inbox for free.