Photo Credit: Global Diaspora News (www.GlobalDiasporaNews.com).

LeWydad ne s’est pas contenté de compromettre ses chances de qualification à l’ultime acte de la Ligue des champions. Il a fait pire en les réduisant à néant après s’être incliné, samedi au Complexe sportif Mohammed V à Casablanca, devant la formation égyptienne d’Al Ahly sur le score de 2 à 0, et ce pourle compte de la demi-finale aller. Les deux buts de la partie ont été inscrits par Mohamed “Afsha” Magdy (4e) et Ali Maaloul sur penalty (62e), sachant que le WAC a manqué un tir au but, lamentablement tiré par Badii Aouk.

Un tout petit Wydad auquel l’on a eu droit, mais ce visage, les Rouges, version 2020, n’ont pas cessé de le montrer durant cette longue saison, au point qu’il est légitime de se demander si ce Wydad mérite sa place dansle dernier carré de la Champion’s League. S’en prendre au seul et malheureux Jabrane, auteur d’une grosse bourde qui a débouché sur l’ouverture du score,serait synonyme d’aller vite en besogne, puisque toute l’équipe est à charger. Le groupe entier est tenu pour responsable de cette piètre prestation à commencer par l’infortuné coach Angel Gamondi, dépassé par les évènements, pour ne pas dire dépassé tout court et qui,selon l’humeur du jour du président Saïd Naciri,risquerait de payer cash cette déroute, lui qui était bien peinard dans son poste de manager général du club.

Ce que l’on a pu voir, n’en déplaise à nous tous, c’est un Wydad qui fait pitié, ne parvenant ni à développer un jeu correct ni à contenir un adversaire qui, sans trop appuyer sur le champignon, a réussi à décrocher un résultat qui le qualifie à 99,9% à la finale de la plus prestigieuse des épreuves interclubs du continent.Et que les candides arrêtent de se dire qu’il n’y a pas de logique dans le football et que le WAC pourrait renverser la situation vendredi prochain du côté du stade du Caire. Cela aurait pu être possible si le WAC comptait dans ses rangs des joueurs de la trempe d’Ismail El Haddad, mais avec Karti, Kazadi, Gadarine… il ne faudrait pas nourrir de faux espoirs mais plutôt tourner déjà la page de cette C1. Pourvu qu’ils parviennent à limiter les dégâts face à un adversaire qui cherchera à baliser son chemin à la finale sans gaspiller trop d’énergie, ni écoper de cartons en vue d’atteindre le jour J, le 6 novembre prochain, dans les meilleures conditions.

Un remue-ménage s’impose plus que jamais dans la demeure des Rouge et Blanc. Une fois remerciée pour ses services rendus, la vieille garde est sommée, non invitée, de quitter les lieux pour laisser place à une nouvelle armada de crampons en mesure de replacer le Wydad sur le chemin menant tout droit vers les titres

Il est vrai que le club, malgré la crise, a entamé l’opération de renforcement de l’effectif en faisant signer des joueurs de valeur, des attaquants et des milieux offensifs, mais les recruteurs des Rouges ont oublié que le ratage de la saison qui a pris fin est dû surtout à un manque flagrant d’éléments de qualité au niveau de la défense. Les forfaits de l’Ivoirien Cheikh Comara et de l’espoir Achraf Dari ont laissé apparaître les faiblesses de l’arrière-gardewydadie et que la stratégie de colmater les brèches ne peut s’étaler sur tout un exercice où il fallait jouer sur deux tableaux : championnat national et Ligue des champions. Le bricolage a bel et bien montré ses limites et les Wydadis ont payé cher, saison ratée, pour le comprendre.

Bref, c’est une déconfiture, première défaite à la maison des lauréats de l’édition 2017 en 27 matches de Ligue des champions, qui restera certainement en travers de la gorge de toutes les composantes wydadies, appelées à secouer le cocotier dans l’espoir de rectifier dare-dare le tir. La reprise sera pour bientôt avec une nouvelle édition de laC1 qui démarrera lemois prochain sachant que le WAC est exempt du tour préliminaire. Voilà pour terminer tout de même sur un semblant de note positive.

Mohamed Bouarab
 

Source of original article: Libération (www.libe.ma).
The content of this article does not necessarily reflect the views or opinion of Global Diaspora News (www.GlobalDiasporaNews.com).

To submit your press release: (https://www.GlobalDiasporaNews.com/pr).

To advertise on Global Diaspora News: (www.GlobalDiasporaNews.com/ads).

Sign up to Global Diaspora News newsletter (https://www.GlobalDiasporaNews.com/newsletter/) to start receiving updates and opportunities directly in your email inbox for free.