Photo Credit: Global Diaspora News (www.GlobalDiasporaNews.com).

Source of original article: Sophie Frédérix / Global Voices (fr.globalvoices.org).

Le 7 novembre dernier, Joe Biden a battu Donald Trump aux élections présidentielles américaines. Les médias se sont empressés de diffuser les réactions des leaders latino-américains sur cette victoire de Biden (et défaite de Trump), mais quelles ont été celles des utilisateurs de Facebook ?

Une recherche rapide via l’outil de suivi Crowdtangle de Facebook a donné quelques résultats. Il a suffi de taper le mot “elecciones” (élections), du 7 au 9 novembre, pour découvrir les images les plus partagées sur le réseau dans chaque pays.

Même si l’on n’obtient pas un sondage exhaustif des impressions de chacun, cette méthode donne un aperçu des récits, blagues et commentaires liés à la politique dans une région.

Le 7 novembre, le mème qui a eu le plus de partages au Guatemala faisait référence à la construction du mur entre les États-Unis et le Mexique sous le mandat de Trump. En effet, des dizaines de milliers de Guatémaltèques tentaient d’immigrer aux États-Unis tous les ans car le travail et la nourriture se faisaient rares dans certaines parties de leur pays. Des enfants sont morts dans des centres de détention américains en 2019.

😂

Posté par Memezer le samedi 7 Novembre 2020

*Trump a perdu l’élection.
Nous : et le mur ?

Le mème le plus partagé au Venezuela véhicule l’idée que les États-Unis risquent de devenir un pays “socialiste” avec Biden aux commandes. Beaucoup d’électeurs américains d’origine vénézuélienne ont voté pour Trump dans l’espoir qu’il exerce davantage de pression sur le gouvernement de Nicolas Maduro, accusé de totalitarisme et de crimes contre l’humanité.

Dans le mème ci-dessous, on peut voir un chien qui préfère la Norvège aux États-Unis.

A propósito de los resultados de las elecciones…

Posté par Valeranísimo le samedi 7 Novembre 2020 

A propos des résultats des élections…
“Adieu rêve américain
Prochaine destination : la Norvège”

Au Mexique, le mème le plus relayé illustrait la frustration provoquée par la médiatisation incessante des élections américaines. Dans une bonne partie de l’Amérique latine, le mot “gringo” désigne un citoyen des États-Unis ou bien un étranger qui ne parle pas espagnol.

YA BASTA

Posté par Filosóraptor le samedi 7 Novembre 2020

ça suffit !
Chaque jour, je me lève
Et c’est encore les élections chez les gringos !

Le post qui a fait fureur en Argentine est une bande dessinée de Cristian Dzwonik (“Nik”), créateur de Gaturro.

Elecciones 2020

Posté par Gaturro le dimanche 8 Novembre 2020

Elections 2020
“Joe Biden a gagné…
Et Trump s’efforce de l’accepter…”

En Colombie, les utilisateurs Facebook ont choisi un post qui dénonce la focalisation mondiale sur les élections américaines et le soulagement général lié à la victoire de Biden – et à la défaite de Trump.

— Je respire.

Posté par Infinity ∞ le samedi 7 Novembre 2020

— Je respire.

Moi célébrant la victoire de Biden depuis mon pays du tiers-monde #Elections

Au Pérou, le mème le plus répandu sur les élections américaines est tiré d’une scène du film Once upon a time in Hollywood. Donald Trump avait qualifié les Mexicains de violeurs durant sa campagne présidentielle en 2016, puis imposé ses tarifs douaniers au Mexique et poursuivi sans relâche la construction d’un mur entre les deux pays. Sur l’image, on peut voir Melania Trump qui lui demande de porter des lunettes de soleil et de cacher ses larmes aux Mexicains.

Sos grande Trump.

-El Poli

Posté par Cinexceso le samedi 7 Novembre 2020

Tu es un grand homme, Donald.

“Melania qui console Trump après sa défaite aux élections”

“Met ça.
Ne pleure pas devant les Mexicains”

Au Paraguay, un mème devenu célèbre met en scène Don Uptaciano Melgarejo, un vendeur de rue ayant fait le buzz sur internet [es] après avoir baptisé son commerce de hotdogs et de choripan (sandwich au chorizo) “Donald Trump” en raison de sa propre ressemblance avec le président américain. Ses recettes ont explosé.

Donald Trump ya por Paraguay al perder las elecciones presidenciales en Estados Unidos 😞😂

Posté par Conozca el Paraguay le samedi 7 novembre 2020

Donald Trump déjà au Paraguay après sa défaite aux élections présidentielles américaines 😞😂

Au Chili, le mème le plus partagé est un commentaire politique sur les manifestations qui ont éclaté en 2019 dans le pays en raison des inégalités et de la privatisation de l’économie. Ce mouvement a été violemment reprimé par le gouvernement de Sebastian Piñera.

Il s’agit d’un tweet dans lequel Piñera félicite Biden, suivi d’une réponse falsifiée de ce dernier. Biden, sur cette image, répond qu’il ne parle pas le “perkin” : en argot chilien “marionnette” ou quelqu’un qui a peu de volonté.

Ahora si

Posté par Oposicion a Piñera le samedi 7 Novembre 2020

Là on est d’accord

Sebastian Piñera : Félicitations à @JoeBiden, prochain président des États-Unis et à @KamalaHarris, pour votre victoire dans ces élections. Le Chili et les États-Unis ont en commun des valeurs telles que la liberté et la défense des droits humains et des objectifs tels que la paix et la protection de l’environnement.

Joe Biden : Désolé, je ne parle pas le perkin.

The content of this article does not necessarily reflect the views or opinion of Global Diaspora News (www.GlobalDiasporaNews.com).

To submit your press release: (https://www.GlobalDiasporaNews.com/pr).

To advertise on Global Diaspora News: (www.GlobalDiasporaNews.com/ads).

Sign up to Global Diaspora News newsletter (https://www.GlobalDiasporaNews.com/newsletter/) to start receiving updates and opportunities directly in your email inbox for free.