Le Burundi rêve plus grand

Qualifié pour sa première phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations, le Burundi rêve d’une bonne performance en terre égyptienne. Ayant surpris plus d’un dans les éliminatoires, cette équipe voudrait rééditer cet exploit.

Surnommé les Hirondelles, l’équipe burundaise veut faire le
printemps au pays des Pharaons. Dans un groupe C des éliminatoires avec deux
équipes expérimentées, le Mali et le Gabon, le Burundi s’est incrusté entre ces
deux nations de football pour obtenir son billet pour l’Egypte. Classé 2ème
derrière le Mali avec 10 points, le Burundi a montré une certaine solidité à
domicile. Une victoire et deux matchs nuls à domicile qui lui a permis de
s’envoler aux pays des Pharaons cet été.

Basé sur un collectif mis en place par le sélectionneur Olivier
Niyungeko, le Burundi a en son sein quelques individualités qui font à chaque
fois la différence. Entre autres l’attaquant Fiston Abdoul Razak de la JS
Kabylie en Algérie, deuxième meilleur buteur des éliminatoires de la CAN 2019
avec 6 buts et son coéquipier Saido Bérahino, ancien international anglais.

Pour sa première en CAN, le Burundi partage le groupe B avec la Guinée, le Madagascar et le Nigéria. Le pays sera face au Nigéria le samedi 22 juin à 17h GMT.

John Attisso

Source: Equipe rédaction. The content of this article does not necessarily reflect the views or opinion of Global Diaspora News (www.GlobalDiasporaNews.com).