Photo credit: DiasporaEngager (www.DiasporaEngager.com).

La planification territoriale, ses perspectives et ses défis à relever dans le cadre du nouveau modèle de développement (NMD) ont été au centre d’une conférence scientifique organisée, mercredi à Rabat, en marge de la 5ème édition du Salon annuel « Al Omrane Expo » qui se tient sous le thème “Développement urbain et territorial au Maroc: réalités et perspectives”.

Il s’agit d’identifier des outils existants, de les adapter aux nouveaux défis à relever et de jeter la lumière sur l’importance de l’amélioration de l’offre sur le plan qualitatif et spatial, ont relevé les participants à cette conférence. Ils ont ainsi insisté sur l’importance du développement urbain et territorial à l’heure où la régionalisation et l’action territoriale sont appelées à avoir une place stratégique dans le Maroc d’aujourd’hui et de demain, notant que cette thématique s’aligne avec les attentes des Marocains dans ce contexte particulier exacerbé par la crise sanitaire et ses conséquences, rapporte la MAP.

A cette occasion, le président du directoire du Groupe Al Omrane, Badre Kanouni, a déclaré qu’à travers cette conférence, le groupe marque sa volonté de contribuer au débat en tant qu’acteur dans la mise en œuvre des politiques publiques dans le domaine de l’habitat et du développement urbain.

Il a, de même, mis en avant l’ambition d’Al Omrane de se positionner comme un groupe fédérateur au savoir-faire et aux bonnes pratiques qui devraient accompagner la dynamique du secteur, ajoutant que via cette initiative, la Holding confirme sa vocation de partenaire de l’Etat, des collectivités locales, ainsi que sa volonté d’être une locomotive du secteur dans le cadre du partenariat public-privé.

De son côté, le président de la Fédération nationale des promoteurs privés, Taoufik Kamil, a mis l’accent sur la nécessité d’un équilibrage entre les villes et les campagnes, de la réduction des disparités territoriales, évoquant les défis à relever en matière d’innovation et de durabilité pour les centres urbains de demain.

Il a, par ailleurs, déploré que le secteur de l’urbanisme est en manque de foncier, appelant, à cet égard, à une ouverture de zones urbaines nécessitant la mise en place de plans d’aménagement, une structuration et une planification à même d’inscrire le développement territorial dans la durabilité

Ont pris part à cette conférence, qui a été une occasion pour échanger et débattre sur les questions relatives au secteur de l’Habitat et de l’Urbanisme, Majida Elouardhiri, secrétaire générale du département de l’habitat et de la politique et de la ville et Abdellatif Ennahli, secrétaire général du département de l’Aménagement du territoire national et de l’urbanisme, en plus de Abdellatif Bouazza, chef du bureau représentatif de l’ONU-habitat.

Cet événement, tenu en mode hybride a également connu la participation de Abdellatif Maazouz, président du Conseil de la région de Casablanca-Settat et Saïd Mouline, directeur général de l’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique (AMEE), ainsi que des experts architecte et urbaniste Abderrahmane Chorfi et Abdelghani Abouhani.

Source of original article: Libération (www.libe.ma).
The content of this article does not necessarily reflect the views or opinion of Global Diaspora News (www.GlobalDiasporaNews.com).

To submit your press release: (https://www.GlobalDiasporaNews.com/pr).

To advertise on Global Diaspora News: (www.GlobalDiasporaNews.com/ads).

Sign up to Global Diaspora News newsletter (https://www.GlobalDiasporaNews.com/newsletter/) to start receiving updates and opportunities directly in your email inbox for free.