Photo credit: DiasporaEngager (www.DiasporaEngager.com).

Le Bayern Munich se déplace ce week-end chez le Bayer Leverkusen pour le choc des leaders en Bundesliga alors que les yeux seront aussi tournés vers le Camp Nou où le FC Barcelone doit réagir face à Valence.
Le choc entre les deux premiers ex aequo, le Bayer Leverkusen et le Bayern Munich dimanche (15h30) sera le moment fort de la 8e journée de Bundesliga.


Avec son faux-pas à domicile contre Francfort (1-2) avant la fenêtre internationale, le Bayern (16 pts) a provoqué un resserrement en tête. Leverkusen compte également 16 pts. Dortmund et Fribourg suivent avec 15 pts.
Le “Rekordmeister” sera-t-il perturbé par le buzz médiatique autour de Lucas Hernandez, dont la justice espagnole a ordonné mercredi l’incarcération, pour ne pas avoir respecté en 2017 une mesure d’éloignement qui lui avait été imposée après une rixe avec sa compagne? Hernandez est un titulaire indiscutable en défense centrale, et devrait être normalement aligné.


Au chapitre des bonnes nouvelles, le Bayern a annoncé cette semaine qu’un autre Français, Corentin Tolisso, serait disponible pour le déplacement à Leverkusen, après un mois d’arrêt en raison d’une blessure musculaire.
Chez les poursuivants, Dortmund sera favori à domicile contre Mayence samedi (15h30) et Fribourg défendra sa place dans le carré de tête contre Leipzig à la même heure.

Le RB reste assez imprévisible, alternant fulgurances et matches ratés. Les Saxons, sur le podium des trois dernières éditions de la Bundesliga, traînent pour l’instant à la 8e place, six points derrière le Bayern et Leverkusen.


Alors que le Real Madrid et l’Atlético ont vu leurs matches contre Bilbao et Grenade repoussés, le FC Barcelone, en pleine reconstruction, va accaparer toute la lumière dimanche soir au Camp Nou contre Valence pour la 9e journée de Liga.


Ce sera peut-être l’occasion de revoir les attaquants-stars tant attendus Ousmane Dembélé et Sergio Agüero. Selon la presse catalane, les deux joueurs, blessés tout le début de saison, mais en avance sur leurs programmes de reprise, pourraient bien figurer sur la feuille de match dimanche.


Avant cela, samedi (18h30), il faudra surveiller la rencontre primordiale dans la course au maintien entre Levante (18e) et la lanterne rouge Getafe. Ce sera le premier match pour l’entraîneur Quique Sanchez Flores sur le banc du club madrilène, après avoir remplacé Michel, remercié le 4 octobre.


Avec 6 des 7 premiers en lice dès samedi, la 8e journée de Premier League contribuera peut-être à décanter les choses dans le haut du classement où on frôle la congestion. Le leader, Chelsea, et le 8e, Tottenham, ne sont séparés que par quatre points.
Les Blues (16 pts) fermeront la journée de samedi à 18h30 chez l’imprévisible promu, Brentford (7e), qui reste sur un nul spectaculaire contre Liverpool (3-3) dans son stade flambant neuf, et une victoire à West Ham (1-2).
Avant cela, Liverpool aura une opportunité de s’emparer des commandes en milieu de journée (13h30) avec un déplacement à Watford où Claudio Ranieri fera ses débuts sur le banc des Hornets.


Manchester City, qui complète le podium, avec 14 points, recevra le 18e, Burnley (16h00), l’un de ses souffre-douleurs préférés, puisqu’il lui a marqué 30 buts sur les 8 derniers matches, toutes compétitions confondues.


Au même horaire, Manchester United (4e avec 14 pts) ira à Leicester (13e) mais les absences conjuguées de Harry Maguire et Raphaël Varane, blessés ne sont pas de bon augure avant d’affronter les Foxes de Jamie Vardy. 
Newcastle, 19e avec 3 points, inaugurera dimanche la nouvelle ère de son histoire, sous pavillon saoudien, en recevant les Spurs (17h30).


Lundi, Arsenal essaiera de confirmer son embellie (3 victoires et un nul) dans un derby londonien face à Crystal Palace. Lazio-Inter, samedi, marque le retour à l’Olimpico de Simone Inzaghi, parti cet été chez les Nerazzurri après plus de cinq ans sur le banc laziale. S’il a déjà pris ses marques à Milan, avec une Inter troisième, son successeur à la Lazio (6e) Maurizio Sarri cherche encore la bonne formule, avec une seule victoire lors des cinq derniers matches de Serie A (dans le derby de la capitale).


Sarri devrait de nouveau être privé de son buteur, Ciro Immobile, touché à une cuisse.
La Roma de José Mourinho se déplace de son côté sur le terrain de la Juventus dimanche soir (20h45) dans l’autre choc du week-end en Italie. Un sacré test pour les ambitions de renouveau des Giallorossi (4e) face à des Bianconeri (7e) requinqués et lancés dans une opération remontée après leurs débuts calamiteux.
 Alvaro Morata (cuisse) est toujours à l’infirmerie mais Paulo Dybala pourrait faire son retour, après une blessure finalement moins grave que redouté.


Le leader Naples accueillera dimanche le Torino (18h00) pour tenter de décrocher une huitième victoire en huit matches et égaler le record du club établi en 2017/18 par l’équipe alors dirigée par Maurizio Sarri (le record absolu en Serie A appartient à la Roma avec dix victoires en début de championnat en 2013/14).

Source of original article: Libération (www.libe.ma).
The content of this article does not necessarily reflect the views or opinion of Global Diaspora News (www.GlobalDiasporaNews.com).

To submit your press release: (https://www.GlobalDiasporaNews.com/pr).

To advertise on Global Diaspora News: (www.GlobalDiasporaNews.com/ads).

Sign up to Global Diaspora News newsletter (https://www.GlobalDiasporaNews.com/newsletter/) to start receiving updates and opportunities directly in your email inbox for free.