Les Représentantes spéciales du Secrétaire général pour les enfants et les conflits armés, Virginia Gamba, et pour la violence contre les enfants, Dr Najat Maalla M’jid, sont profondément préoccupées par l’impact du coup d’État sur les droits des enfants, au Burkina Faso.

Le pays était déjà frappé par de multiples crises : insécurité alimentaire, violence extrémiste et armée, extrême pauvreté, pandémie de Covid-19, les effets graves de la crise climatique et instabilité politique et sociale.

Les Représentantes appellent de toute urgence toutes les parties à assurer la protection des enfants contre la violence, comme l’explique Najat Maalla M’jid.

 

(Extrait sonore :  Najat Maalla M’jid, Représentante spéciale du Secrétaire général pour la violence contre les enfants; propos recueillis par Cristina Silveiro)

Source of original article: United Nations (news.un.org). Photo credit: UN. The content of this article does not necessarily reflect the views or opinion of Global Diaspora News (www.globaldiasporanews.com).

To submit your press release: (https://www.globaldiasporanews.com/pr).

To advertise on Global Diaspora News: (www.globaldiasporanews.com/ads).

Sign up to Global Diaspora News newsletter (https://www.globaldiasporanews.com/newsletter/) to start receiving updates and opportunities directly in your email inbox for free.